Enveloppe et miroir du corps, la peau est un organe passionnant qui mérite de l’attention et des soins adaptés.

Elle est le plus grand organe du corps et elle est en charge de plusieurs mécanismes naturels indispensables.


Détoxification : elle prend le relais du fois et des reins lorsque leur action de détoxification est sur-sollicitée

Protection immunitaire : elle est une barrière contre les agressions extérieures (microorganismes pathogènes et rayons nocifs solaires entre autres)

Régulation de la température : la transpiration permet d’évacuer la chaleur

Synthétisation de la vitamine D: grâce à l’exposition modérée aux rayons du soleil


Symboliquement elle est aussi le lieu privilégié des expressions émotionnelles : le rougissement face à une situation gênantes, les petits boutons lors de période de stress, ...



En surface, la peau est protégée par le FHL. Composé de sueur (hydro=eau) et de sébum (lipide= gras), il forme une microflore qui régule l’hydratation. Son pH légèrement acide (5,5) lutte contre les agressions extérieures.


Cette acidité est plus présente chez les peaux de type gras et diminue avec l’âge. Retenez-le bien ! On va beaucoup en parler car il est méconnu et souvent perturbé. 

Autre couche protectrice, il est composé de keratinocytes, des cellules de forme cubique en parti composées d’eau. Plus elles sont proches de la surface de la peau moins elles sont chargées en eau.

Elles sont réunies entre elles par le ciment intercellulaire lui même composé d’acides gras et autres composés lipidiques. On comprend ainsi la compatibilité parfaite entre les bonnes huiles végétales et la peau. Elles se faufilent idéalement dans le ciment dont la qualité sera décisive pour la qualité de la peau ☺


Ces kératinocytes migrent progressivement vers la surface pour devenir des cornéocytes, des cellules mortes puisqu’elles ont perdu leur noyau. Ces derniers sont évacués par la transpiration et le sébum (seulement si les pores de la peau sont bien nettoyés. Avec du jalon évidement. ☺ )

Ce cycle dure entre 21 et 28 jours. Et plus rapidement dans le cas de certaines pathologies type psoriasis.


Il est composé d’acide hyaluronique et de protéines (collagène et l’élastine entre autre). Très vascularisé, il est le réservoir d’eau de la peau et le soutien de l’épiderme. 


La diminution de cette capacité de soutien et d’élasticité (grâce au collagène) provoque l’apparition des signes du temps. Il a également des fonctions de thermorégulation (on y trouve les glandes sudoripares), de détoxification et de cicatrisation.



Couche la plus profonde, elle contient des tissus adipeux, plus communément appelés cellulite lorsque ces derniers sont visibles à la surface de la peau. 


Elle assure la liaison entre le derme d’une part et les muscles et tendons d’autre part.

Plusieurs dizaines de muscles sont collés sous la peau du visage (environ 43 pour être plus précis).

La nuit, pendant que nous dormons, la circulation sanguine est ralentie dans tout le corps, visage inclus. Celui ci est donc moins irrigué en sang. C’est pourquoi nous nous réveillons le matin avec le visage plus pâle et gonflé.


Se masser le matin est la technique la plus efficace et facile pour réactiver le flux sanguin.